"touchés" "perchés" "glorieux(ses)"

Valérie Jung

Installation - entrée libre à 19h00

Main image for

de la même manière que je guettais

autrefois les bois flottés

et autres trésors rejetés par la mer

et que j'assemblais mentalement les

pièces entre elles avant de les cueillir

dans une ville

un jour

je suis tombée sur l'intérieur d'un piano

tristement échoué sur un trottoir

et j'ai vu là aussi

des "touchés"

des "perchés"

des "glorieux(ses)"

qui ne demandaient qu'à sortir pour

vivre une vie nouvelle.

les choses sont nées comme ça

s'imposant à moi

je les ai laissées venir

Valérie Jung

En les voyant, serrés en rang ordonnés, là, sur le toit de l'armoire,avec le regard ébahi ou goguenard, parfois éberlué, je pense à une bien aimable petite armée, fantaisiste et débonnaire, une douce petite armée, celle des gardiens, dois-je dire sentinelles, gardiens ou sentinelles, gardiens ou sentinelles, il sou elles sont affables, que leur posture soit régalienneou plébéienne, toujours astucieuse, faite de noires et de blanches, de marteaux encore tout vibrantsde Chopin, affables, ils ou elles sont affables, modestes, casqués ou chapeautés, avec parfois un bec ou un long nez. Petite armée des simples et des gentils, mémoire benoîte de nos vieux arpèges et des coins de salon où sommeiller à l'automne mordoré avant le long hiver qui serale berceau de nos printemps encore à vivre. Gardiens, sentinelles, compagnons humbles et tenaces

Martine Wijckaert, artiste associée du Théâtre la Balsamine. Valérie Jung est sa collaboratrice à la sécnographie depuis de nombreuses années.