Appel à témoignages, à échanges, à transmission de récits

heloise

Dans le cadre de la création de mon prochain spectacle, «Intérieur», qui se jouera en septembre prochain au Théâtre la Balsamine, j’aimerais recueillir des témoignages et récits personnels, qui portent sur le moment précis de l'annonce du décès de quelqu'un.

Ma création s’appuie en effet sur le texte de Maurice Maeterlinck, dont vous pourrez lire un extrait ci-dessous, qui met en scène un vieillard, porteur d’une mauvaise nouvelle et qui retarde au maximum le moment de cette annonce, qui va irrémédiablement faire basculer la vie de la famille à qui il doit livrer le message.

Ce peut être le récit de votre ressenti en tant que messager de l'annonce. Ou en tant que receveur de la nouvelle. Ou en tant qu'observateur de la scène. Tous les points de vue de ce moment de bascule sont précieux.

Quels sont les éléments qui vous ont marqué lors de cette annonce ? Un son, une lumière, une odeur, une musique à la radio, un oiseau dans le ciel ? Qu'est-ce qui vous a traversé le corps, la pensée ?

Si la proposition vous intéresse, je vous invite à prendre rendez-vous avec moi pour convenir d’un moment qui nous arrange. L’entretien durera environ 1H00 et se passera au théâtre la Balsamine, dans une des loges du théâtre. Lors de cet entretien, je propose que nous prenions un moment pour nous rencontrer, échanger et décider ensemble de ce qui sera enregistré sur un support audio.

Les capsules enregistrées seront audibles par le public, sous la forme d’un dispositif de « chambre d’écoute », qui sera mis en place dans le foyer de la Balsamine, le temps de ma série de représentations, soit du 28 septembre au 7 octobre 2021.

N’hésitez pas à contacter le théâtre pour toute information

Au plaisir de vous rencontrer

Héloïse Jadoul

Informations pratiques

La collecte des ces témoignages se fera entre le 19 avril et le 10 juin.
Pour toute information, contacter Noemi Tiberghien : noemi.tiberghien@balsamine.be ou 0475 89 18 64
Pour prendre rendez-vous, contacter Héloïse Jadoul : heloisejadoul@hotmail.com

Extrait du texte "INTÉRIEUR" de Maurice Maeterlinck

"Le Vieillard : (...) il vaut mieux l'annoncer le plus simplement que l'on peut ; comme si c'était un évènement ordinaire ; et ne pas paraître trop triste ; sans quoi, leur douleur veut surpasser la vôtre et ne sait plus que faire... Allons de l'autre côté du jardin. Nous frapperons à la porte et nous entrerons comme si rien n'était arrivé. J'entrerai le premier ; ils ne seront pas surpris de me voir ; je viens parfois, le soir, leur apporter des fleurs ou des fruits, et passer quelques heures avec eux.
L'Étranger : Pourquoi faut-il que je vous accompagne ? Allez seul ; j'attendrai qu'on m'appelle... ils ne m'ont jamais vu... Je ne suis qu'un passant, je suis un étranger...
Le Vieillard : Il vaut mieux ne pas être seul. Un malheur qu'on n'apporte pas seul est moins net et moins lourd... J'y songeai en venant jusqu'ici...si j'entre seul, il me faudra parler dès le premier moment ; ils sauront tout en quelques mots et je n'aurai plus rien à dire ; et j'ai peur du silence qui suit les dernières paroles qui annoncent un malheur... C'est alors que le coeur se déchire..."